Embryolisse vous informe :

Notre site utilise des cookies pour proposer à nos visiteurs des offres personnalisées.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.

BESOIN D'UN CONSEIL OU D'AIDE ? 01 58 88 80 80

Le contour de l'oeil 

 

Une zone fragile

Outre sa finesse relative par rapport à l’épaisseur de la peau du reste du corps, la zone du contour de l’œil possède également des moyens de défense limités face aux agressions quotidiennes qu’elle subit. En effet, elle contient très peu de glandes sébacées et donc, produit moins de film protecteur.

Elle est agressée en permanence par différents facteurs :

  • Les soins et les démaquillages, trop souvent réalisés avec des produits inadaptés

  • Les rayons ultraviolets auxquels elle est exposée tous les jours toute l’année

  • Les mouvements des yeux et des paupières qui participent à l’apparition des ridules et des rides

  • Les agents polluants, les poussières, le tabac…

Ces micro-agressions quotidiennes pourront induire allergies, rougeurs, dessèchement cutané, démangeaisons et gonflement, mais elles contribuent également en permanence à l’apparition des signes de l’âge.

Les cernes

Les cernes bruns et les cernes bleus n’ont pas la même origine et ne seront pas visibles sur les mêmes personnes.

Les cernes bruns sont dus à une accumulation de pigments sous la peau, ils auront souvent une origine familiale et ethnique.

En revanche, les cernes bleus sont causés par l’extrême finesse de la peau qui laisse voir en transparence les vaisseaux sanguins. Mais ils ne seront pas seulement dus à l’hérédité, ils seront aussi accentués par le tabac, l’alcool ou le manque de sommeil.

L’apparition des cernes et des poches est principalement attribuable à une mauvaise circulation sanguine et à un dérèglement des tissus lymphatiques. La lymphe est responsable du drainage des tissus, si elle ne circule pas bien, l’élimination des pigments regroupés sous la peau ne pourra pas se faire correctement. Le cerne est délimité en haut par la paupière inférieure et en bas par la pommette. C’est une zone très mobile qui sera sollicitée à chaque fois que l’on cligne des yeux, que l’on pleure, que l’on sourit, que l’on plisse les yeux… que l’on vit !!

Les poches

Les poches ont elles une toute autre origine. Sous le derme on a une sorte de coussinet constitué de muscle, de graisse, de nerfs et de vaisseaux. Le volume de ce coussinet va varier au cours de la journée. Le matin, au réveil, le sang sera concentré au niveau du visage (à cause de la position couchée) et donc ce petit coussinet sera gonflé. Au cours de la journée, ce gonflement va diminuer et la poche va disparaitre. Dans ce cas, la poche est due à un ralentissement de la circulation lymphatique.

Ces variations de volumes quotidiennes vont distendre la peau, le coussinet ne sera alors plus maintenu dans sa loge et va glisser sur la joue, conduisant à la formation d’un cerne creux.

Il existe des cas de présence de poches permanentes, dont le volume ne varie pas au cours du temps, on parle alors de hernie graisseuse.

Comment prendre soin du contour de l'œil

Pour les paupières et le contour des yeux, rien ne vaut l’utilisation de produits spécifiques soumis à des tests de tolérance et des normes d’hypoallergénicité beaucoup plus strictes que la plupart des autres produits cosmétiques.

En effet la majorité des produits pour le visage, qu’ils soient de jour ou de nuit, seront trop riches et peu adaptés au contour de l’œil. La trop forte teneur de ces produits en agents nourrissants, pourront conduire, suite à leur application, au gonflement de la paupière.

Il faudra aussi être vigilant et bien regarder la composition du produit que l’on choisit. En effet, les listes d’ingrédients à rallonge sont truffées de composants, pas toujours nécessaires, et qui vont sensibiliser la peau de manière inutile.

Produits qui pourraient vous intéresser

Newsletter

Soyez informé de toute nos offres et profitez de nos bons plans